header image

Elle enrichit les options éducatives

Elle enrichit les options éducatives

L’éducation différenciée est une option scolaire d’actualité et très prometteuse. Actuellement, de nombreux pays occidentaux reconnaissent l’importance de la contribution de l’éducation différenciée à la résolution des problèmes brûlants des systèmes éducatifs occidentaux, et facilitent, sur le plan juridique, la création d’écoles différenciées.

Certains pays parmi les plus avancés du monde, comme l’Allemagne, les États-Unis ou le Danemark, dispensent même des cours différenciés dans le cadre de l’école publique, offrant ainsi un éventail plus large des possibilités éducatives de la société. Il existe en outre une très vaste littérature académique, notamment en provenance de pays anglophones, sur les effets de l’éducation différenciée en tant que complément de la mixité.

Dans le monde entier, l’éducation différenciée est considérée depuis des décennies comme une option éducative légitime, digne de faire l’objet de travaux de recherche académique universitaire.

Le commissaire européen chargé de l’éducation et de la culture, le Slovène Jan Figel, a pris ouvertement position en faveur de l’éducation différenciée.

«L’Europe est suffisamment vaste pour incorporer tous les modèles éducatifs. Nous ne sommes pas contre l’éducation différenciée et nous n’imposerons pas un modèle, parce que nous ne voulons pas établir un système unique».

Interview à Jan Figel publiée par le quotidien espagnol La Razón le 18 mai 2009 

TWITTER